D’avantage d’Europe à Nice, d’avantage de Nice en Europe

Samedi 15 décembre 2007

Une douzaine de nationalités étaient représentées dans le cadre chaleureux de la galerie Depardieu pleine à craquer ce samedi 15 décembre à l’occasion de la présentation à la presse des dix propositions de « Nice Autrement » pour faire de Nice une grande cité qui, tout en étant ouverte sur la Méditerranée et le Sud, assume vraiment son statut de véritable métropole européenne. En cette circonstance, des traductions en différentes langues européennes de la Charte de Nice Autrement ont été remises à la presse et au public.

Après les témoignages de deux « Européens niçois », Christina (Espagnole) et Angelo (Italien), Patrick Mottard a insisté sur le rôle particulièrement important des milliers de ressortissants européens vivant et travaillant à Nice pour contribuer à cette mutation et a présenté un programme sous forme de 10 propositions concrètes.

Au-delà de l’impact humain et culturel d’une telle démarche, celle-ci, n’en doutons pas, permettra d’enclencher une dynamique économique qui, une fois relayée par la CCI, peut trouver un terrain favorable aux coopérations transnationales et aux financements européens.

LES 10 PROPOSITIONS DE PATRICK MOTTARD

1) La Maison de l’Europe

Une structure municipale destinée à faciliter l’installation pratique des Européens à Nice et des Niçois en Europe.

2) Les semestres de l’Europe

Tous les six mois, un pays de l’Union sera mis à l’honneur, avec animations, programmes éducatifs et culturels (artistiques et modes de vie).

3) Une politique de jumelage renouvelée

Jumelage, si possible, avec une ville universitaire par pays, avec pour objectif des échanges techniques administratifs et politiques (tâches croisées de fonctionnaires municipaux et d’élus).

4) Une Université européenne

- Constitution d’un réseau avec une université de chaque pays dans le cadre d’un accord de partenariat.

- Encouragement de la dimension européenne de la Recherche (subventions et prix pour les travaux réalisés en collaboration avec des laboratoires européens, accueil de chercheurs européens pour développer des projets avec des équipes locales en n’oubliant pas l’aide pratique à l’installation).

5) Un campus européen

Organisé sur le modèle de la cité universitaire internationale de Paris (en liaison avec le projet « Nice capitale européenne de la culture »).

6) « Nice capitale européenne de la culture »

Donner toutes ses chances à la candidature et valoriser, quoi qu’il arrive, le travail réalisé.

7) Un Carnaval européen

En liaison avec les semestres de l’Europe et les jumelages.

8 ) Une représentation permanente Nice-CANCA à Bruxelles

Chargée de négocier, en liaison avec l’Adjoint compétent, l’intégration de Nice dans les nombreux programmes européens.

9) Un Adjoint spécifique (obligatoirement français du fait de la loi)

Chargé d’animer et de coordonner l’ensemble du dispositif en liaison notamment avec la représentation permanente à Bruxelles.

10) Quatre conseillers municipaux européens résidant à Nice

Ambassadeurs naturels de cette politique européenne, ils devront avoir également des délégations généralistes.

Après cette présentation et quelques interventions plus tard, il était temps de goûter à un délicieux buffet européen.

Retrouvez l’ambiance et les intervenants en vidéo ici :

   

 

Publicités

Commentaires fermés